vendredi 9 octobre 2009

Ronronthéraphie



La ronronthérapie : De bonnes vibrations

Autre atout de nos matous, leur ronronnement. Signe de bien-être pour le chat lové sur nos genoux, il surprend quand il survient chez le vétérinaire. Pour le Dr Dehasse, « le chat ronronne plus pour lui-même que pour autrui. » Il souligne que c’est un animal facile à soigner, qui se rétablit trois fois plus vite que le chien. « Le rapport entre ronronnement et guérison ne me semble pas être dû au hasard. Lier les deux est une hypothèse qui se vérifiera sûrement », explique-t-il. La plupart des félidés (puma, guépard…) ronronnent. Ces chasseurs solitaires sollicitent beaucoup leurs articulations et se blessent souvent. Convalescents, ils ronronnent, produisant des vibrations proches de celles que l’on utilise cliniquement chez l’homme dans le traitement des fractures, des lésions tendineuses ou de la douleur. Même si aucune étude scientifique ne le prouve, il y a fort à parier qu’en ronronnant, le chat contribue à se soigner. Nous pouvons sûrement tirer profit de ses bonnes vibrations.
« On a vu des femmes enceintes dont le bébé, très agité dans le ventre, se calmait après que le chat se soit installé sur leurs genoux pour ronronner », note le vétérinaire. « Le chat a autant de pouvoir sur nous que nous en avons sur lui, et cette influence inclut le pouvoir de guérison. » Le ronronnement pourrait avoir des vertus curatives sur l’organisme humain.

1 commentaire:

marie974 a dit…

merci pour tes com sur mes chats.
LEO est assez impressionnait maintenant, il mange souvent.
Sissi par contre a maigri depuis l'arrivée de LEO chez nous.

Loading...